Gérard, Ary et Philippe ont connu la prison suite à des délits. Ils partagent depuis une amitié indéfectible. Le jour où Gérard leur apprend qu’il est condamné, ses vieux copains ne peuvent se résoudre à le voir partir en étant seul, sans un dernier amour. Ils leur vient l’idée de solliciter une agence d’escort-girls. La “directrice”, interprétée Sandrine Bonnaire, va finalement être retenue pour le job.

Pour son cinquantième film, Claude Lelouch garde un pied dans l’actualité (gilets jaunes, masque chirurgicaux..) tout en regardant dans le rétroviseur, avec de nombreux extraits de ses précédents films.

Certains moments de grâce tels que le concert de jazz ou le face-à-face entre Clémentine Célarié et Béatrice Dalle, fabuleux, sont de véritables moments d’anthologie. Malheureusement ils côtoient des scènes décevantes et que l’on pourrait qualifier d’inutiles.

Le naturel, la complicité et le jeu des acteurs permettent malgré tout de lier ces différents éléments.

Comme l’a annoncé le réalisateur lors de la projection de son film au Festival du Cinéma américain de Deauville en septembre 2021, et comme cela est indiqué à la fin du film, cette réalisation est le premier volet d’une trilogie.

Sortie en salles le 19 janvier 2022 – 1h55