Synopsis :

L’histoire de Mary Mapes, journaliste primée de CBS et productrice de Dan Rather, l’un des plus célèbres journalistes et présentateurs de l’histoire de la télévision américaine, qui a dévoilé -entre autres scoops- le scandale de la prison d’Abou Ghraib.

Elle monte en 2004 une équipe pour réaliser un reportage compromettant pour le Président George W. Bush, alors en campagne électorale pour sa réélection. Celui-ci aurait bénéficié d’un traitement de faveur afin d’échapper à la guerre au Vietnam.

James Vanderbilt réalise ici son premier long métrage, connu avant pour ses qualités de scénariste notamment pour le film “Zodiac”. Ce thriller politique doublé d’un biopic est de grande qualité. Aucune longueur, une réalisation rythmée et habilement tissée. Ces qualités sont servies par les excellentes interprétations d’un casting cinq étoiles : Robert Redford qui interprète encore ici un journaliste, comme en 1976 dans “les Hommes du Président”, Cate Blanchett, Elisabeth Moss, Deniis Quaid, Stacey Keach, Dermot Mulroney…

 

 

Attention SPOILER

Des bloggeurs ont tenter de prouver que les documents sur lesquels étaient basés les allégations étaient des faux. Mary Mapes sera licenciée, Dan Rather et les membres de l’équipe seront priés de démissionner.

Mary Mapes n’a plus travaillée pour la télévision après cela, mais a écrit un livre Truth and Duty dont le réalisateur James Vanderbilt s’est inspiré pour sa réalisation.