Nouveauté disponible sur OCS, cette mini-série HBO de six épisodes est une adaptation du roman de Jean Hanff Korelitz, « Les premières impressions », réalisée par Susan Brier, à qui l’on doit notamment “The Night Manager” et “Revenge”. Le scénariste et showrunner n’est autre que David E. Kelley, à l’origine de “Ally McBeal” et beaucoup plus récemment “Big Little Lies”. Nicole Kidman, déjà présente dans cette dernière, tient ici le rôle principal, aux côtés d’Hugh Grant.

Elle incarne une thérapeute reconnue mariée à un médecin qui l’est tout autant. Ils vivent avec leur fils Henry dans un quartier huppé.Leur couple aisé semble avoir une vie idyllique, jusqu’au jour où la mère d’un camarade d’école d’Henry est retrouvée assassinée à coups de marteau. Les révélations s’enchaînent, faisant passer le spectateur au-delà des apparences, jusqu’à la révélation finale. Plus que l’enquête policière, c’est l’analyse psychanalytique qui domine. Nicole Kidman est ici de nouveau une “desperate housewife”, tandis qu’Hugh Grant est lui dans un rôle totalement à contre-emploi qui lui va à merveille. Il n’a pas son pareil pour véhiculer un tel cynisme doublé d’humour british irrésistible.

La réalisation demeure plutôt classique, avec une tendance à la lenteur et l’esthétisme comme dans “Big Little Lies”. Le grand final n’est lui pas si surprenant. Le titre original du roman est “You should have known”. Et vous, saviez-vous ?