Hier soir Pierce Brosnan, Olga Kurylenko et la productrice Beau St. Clair (Thomas Crown) étaient présents au CID de Deauville pour présenter The November Man en avant-première.

Peter Devereaux (Pierce Brosnan), ex-agent de la CIA se trouve à assurer la protection d’Alice Fournier (Olga Kurylenko), responsable d’un centre d’accueil pour réfugiés, et dont le témoignage pourrait compromettre l’un des favoris à l’élection présidentielle russe. Mais Devereaux va vite comprendre qu’il a été manipulé…

Répondant aux propos que lui prête le Daily Telegraph selon lesquels il aurait “honte” de son rôle de James Bond, Pierce Brosnan a répondu que “le journal avait déformé ses propos et que son point était plutôt qu’en regardant sa carrière il se disait qu’il aurait pu mieux faire”, et confirme qu’il chéri les années James Bond.

Et précisément dans The November Man, on retrouve bien sûr un Pierce Brosnan qui tire sur tout ce qui bouge sans froisser son costume, mais qui possède une plus grande humanité en ce que Peter Devereaux a des failles: une famille.

En salles le 29 octobre 2014.

Olga Kurylenko, Pierce Brosnan et Beau St. Clair © Anne-Sophie Rivereau

Olga Kurylenko, Pierce Brosnan et Beau St. Clair
© Anne-Sophie Rivereau

Pierce Brosnan  © Anne-Sophie Rivereau

Pierce Brosnan
© Anne-Sophie Rivereau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Olga Kurylenko  © Anne-Sophie Rivereau

Olga Kurylenko
© Anne-Sophie Rivereau