Le film projeté ce matin en compétition est le deuxième de la sélection à être empreint du style de Terrence Malick. A la différence qu’il a produit celui-ci.

The Better Angels, qui raconte l’enfance d’Abraham Lincoln, est le premier film de A.J. Edwards, monteur de Le Nouveau Monde, et réalisateur et monteur sur The Tree of Life. Tourné en noir et blanc, seule la deuxième moitié du film relate réellement l’enfance qui a façonné Lincoln. On découvre notamment son père, Jason Clarke, qui semble parfaitement incarné les hommes de cette époque, tout à la fois durs, bourrus mais aimants; mais également sa belle-mère, son “ange” comme il l’appelait lui-même, interprétée ici par Diane Kruger.

On retrouve ici le style contemplatif de Terrence Malick, et une photographie qui vous rappellera tour à tour Le Nouveau Monde et A la merveille.

Egalement dans le film, Wes Bentley (acteur principal de Things people do, l’autre film réalisé par un collaborateur de Terrence Malick et présenté en compétition cette année), et Brit Marling, découverte à Deauville dans Another Earth.

On regrette aujourd’hui qu’aucun membre de l’équipe du film n’ait été présent .

Jason Clarke présent en 2011 au Festival pour "Trust"

Jason Clarke présent en 2011 au Festival pour “Trust” © Anne-Sophie Rivereau