Pour son nouveau film en qualité de réalisateur, James Franco a choisi un livre de Steinbeck (“Des souris et des hommes”, “Les raisins de la colère”…) encore jamais adapté au cinéma: “En un combat douteux”, considéré comme le premier chef d’oeuvre de l’auteur.

Etats-Unis, années 1930: des ouvriers qui quittent leurs terres et leur famille pour partir faire des récoltes sont honteusement exploités par les grands propriétaires (Robert Duvall). Jim Nolan (James Franco) va les pousser à la grève afin de revendiquer leurs droits à un salaire promis et mérité.

Au service de cette oeuvre littéraire, une pléiade de bons acteurs: outre le réalisateur lui-même dans le rôle principal, on peut également y voir Vincent d’Onofrio (Full Metal Jacket, New York: Section Criminelle…), Ed Harris, Robert Duvall.

L’adaptation est fidèle, la réalisation travaillée, et pourtant le film ne prend pas complètement. L’interprétation du second rôle masculin Nat Wolff manque hélas de justesse, tout comme celle de Selena Gomez.