La fermeture prolongée des salles de cinéma en France durant cette crise sanitaire a notamment pour conséquence un embouteillage de films qui attendent désespérément une lumière au bout du tunnel, et une date de sortie en salles qui pourra enfin être tenue. En attendant, la liste des films en attente ne cesse de s’allonger. Certains choisissent de reporter progressivement la date, tandis que d’autres changent d’option, avec une sortie directement en vidéo à la demande ou streaming, sans passer par la case désormais trop incertaine de la salle de cinéma.

C’est ce qu’a décidé Douglas Attal, le réalisateur de Comment je suis devenu un super-héros, présenté en clôture du Festival du Cinéma Américain de Deauville en septembre 2020, et dont la date de sortie initialement prévue en octobre 2020 a d’abord été repoussée à décembre 2020, puis avril 2021. Le réalisateur a déclaré dans le communiqué de presse annonçant la sortie du film sur Netlfix le 9 juillet 2021 : “La diffusion sur Netflix m’a semblé être une opportunité exceptionnelle pour toucher de nombreux spectateurs à travers le monde. Netflix a contribué à renouveler le genre super-héros avec des séries comme “Daredevil” ou “Jessica Jones”. L’idée de toucher ce public me semble particulièrement excitante !”

La fiction se déroule à Paris. Dans une socié­té où les sur­hommes sont bana­li­sés et par­fai­te­ment inté­grés, une mys­té­rieuse sub­stance pro­cu­rant des super-pou­voirs à ceux qui n’en ont pas se répand. Face aux inci­dents qui se mul­ti­plient, les lieu­te­nants Moreau et Schaltz­mann sont char­gés de l’enquête. Avec l’aide de deux anciens jus­ti­ciers, ils feront tout pour déman­te­ler le tra­fic.

Source : Premiere.fr https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Finalement-Comment-je-suis-devenu-super-heros-sortira-directement-sur-Netflix 20 avril 2021, Sylvestre Picard

On a adoré “JE PROMETS D’ÊTRE SAGE”, film français dans la section Panorama du Festival du Film de Cabourg , qui concourt pour le Prix du Public. Un premier long métrage de Ronan Le Page

Après un énième échec avec une pièce de théâtre qu’il a mise en scène, Franck décide d’abandonner son statut d’intermittent du spectacle pour un poste plus sécurisant : gardien dans un musée. Il y fait la rencontre de Sybille, également agent de surveillance, mais qui recèle bien des secrets… Elle va parvenir à l’entraîner dans une escroquerie, qui sera peut être un nouveau départ pour eux.

Si la scène d’ouverture est pour le moins surprenante et destabilisante, on est très vite pris par cette comédie sans longueur et emplie de traits d’humour. 
Il y a bien longtemps que l’on avait aps vu une comédie française ainsi portée par un vrai jeu d’acteurs, car ce qui semble le plus simple à jouer est parfois le plus compliquer. Or Pio Marmai et Léa Drucker sont tous deux excellents.

La bande originale composée par Florent Marchet est simplement parfaite 🎶