Pendant la guerre de Sécession, un soldat blessé (Colin Farrell) est recueilli dans un pensionnat de jeunes filles (parmi lesquelles on retrouve Kirsten Dunst et Elle Fanning), dirigé par miss Martha (Nicole Kidman). Les pulsions du soldat vont chercher à s’exprimer dans cette atmosphère 100% féminine où les jeunes femmes, tous âges confondus, vont chacune à leur façon entrer dans un jeu de séduction avec le convalescent.

Le roman de Thomas P. Cullinan avait déjà été adapté par Don Siegel en 1971 avec Clint Eastwood. Cette adaptation de Sofia Coppola baigne dans une atmosphère moite du Sud, à la lumière des chandelles, semant le doute sur l’identité de la victime et du bourreau.

Comme toujours la réalisation de Sofia Coppola est léchée, dans un univers féminin qui n’est pas sans rappeler celui de  “Virgin Suicides”. Encore une belle interprétation de Nicole Kidman dont 2017 était définitivement l’année. Néanmoins j’ai été plutôt déçue, je n’ai pas réussie à être emportée par le film malgré la photographie et les costumes. Un thriller tendance psychologique dans lequel Kirsten Dunst est loin de faire des étincelles.

Madeline, Jane et Céleste  (interprétées respectivement par Reese Witherspoon, Nicole Kidman et Sheilene Woodley), sont trois mères de famille au profil différent qui vont se lier d’amitié. Les apparences sont souvent trompeuses, et derrière les maisons de rêve donnant sur la plage de Monterey, ville côtière en Californie, la réalité de leur vie personnelle est souvent bien différente de ce qu’elle semble-t-être.  La comédie va virer au drame quand un homme meurt le soir de la fête de l’école.

David E. Kelley, auteur d’ “Ally McBeal”, propose ici une série tout à la fois comédie, drame et thriller, réalisée par Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club, Wild) avec un esthétisme hypnotique. Il s’agit de l’adaptation d’un best-seller australien de Liane Moriarty.

Les actrices Nicole Kidman et Reese Witherspoon sont coproductrices, accompagnées dans leur interprétation par Laura Dern, Shailene Woodley et Zoë Kravitz.

Shailene Woodley à #Deauville2018

Nicole Kidman dont le talent semble enfin être reconnu au delà de sa beauté, a reçu le Golden Globe du Meilleur Second rôle pour son interprétation de Céleste Wright, avocate prise dans une relation malsaine avec son époux interprété par Alexandre Skarsgard, récompensé du prix du meilleur second rôle masculin aux Golden Globes, tout comme Laura Dern pour son second rôle féminin en executive woman control freak (ici à Deauville où elle recevait un hommage pour sa carrière).

La série a aussi obtenu le prix de meilleur minisérie.

Laura Dern lors du Festival du Cinéma Américain de Deauville

Second long métrage de Roland Joffé, Avant d’aller dormir est l’adaptation du livre éponyme de S.J. Watson.

Une jeune femme (Nicole Kidman) souffre d’amnésie suite à une agression et voit sa mémoire s’effacer chaque nuit.

On retrouve ici Colin Firth et Nicole Kidman qui interprètent brillamment leurs rôles dans cet excellent thriller. Il y a un peu d’Apparences dans ce film, mais pas seulement…

Je ne peux pas vous en dire plus, sous peine de vous spoiler.

Rendez-vous en salles le 24 septembre 2014.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA