À la mort de son père, éditeur célèbre, Jeanne Drahi emménage dans la demeure familiale en compagnie de son mari, Marcel Bellmer, écrivain à succès, et de leur fille. Mais une étrange jeune fille, Gloria, va s’immiscer dans la vie de la famille et bouleverser l’ordre des choses…

Ce nouveau long métrage de Fabrice Du Welz a plusieurs degrés de lecture. Le thriller frôle parfois l’horrifique, mais il y a également une réflexion sur le couple que le réalisateur décrit comme “un film sur la difficulté de vivre à deux et l’impossibilité d’être seul.” Les secrets au sein du couple, les mensonges, la perte de désir, autant de thèmes qui l’ont également inspiré. Passionné par les thrillers sexuels des années 1990 comme Basic Instinct, JF partagerait appartement, Fabrice Du Welz admet avoir conservé son côté gothique et romantique mais en les exploitant dans un thriller plus accessible.

Le travail sur l’image très géométrique, la lumière inspirée des peintres flamands (une seule source de lumière), l’utilisation du Super 16 confèrent une vraie richesse à l’image.

Benoît Poelvoorde qui a enfin accepté de tourner avec Fabrice Du Welz est très bon dans ce rôle a contre-emploi, lui si souvent considéré à tort comme uniquement un amuseur. En confiance aux côtés de son amie de longue date Mélanie Doutey, il joue les scènes les plus dérangeantes avec un naturel déconcertant.

En dépit de tous ces éléments, le suspens ne prend pas. La chute semble rocambolesque, les effets spéciaux ratés, et l’hommage au cinéma vire à la parodie…

Thriller – The Jokers –