Simon est un adolescent normal qui vit dans une famille unie et heureuse (les parents sont interprétés par Jennifer Garner et Josh Duhamel). Il a trois amis très proches. Mais il garde un secret : il est gay, et n’en a jamais parlé à personne. Quand apparaît sur internet un message d’un jeune homme inconnu évoquant le même secret, il débute avec lui un échange d’emails. Simon va s’éprendre de son correspondant. Jusqu’au jour où son secret risque d’être révélé au grand jour.

Ce long métrage a été réalisé par Greg Berlanti, à qui l’on devait déjà “Bébé mode d’emploi” , et qui a également écrit les séries “Dawson” et”Dirty Sexy Money”. Il a été l’un des premiers à intégrer des personnages homosexuels dans des séries grand public. “Love, Simon” est la première production d’un grand studio américain à destination des adolescents et traitant sur un ton léger de l’homosexualité.

Il parvient ici à aborder tout aussi finement que dans la série “Dawson” la question de l’homosexualité à l’adolescence. Sa réalisation est tout à la fois drôle et touchante, pleine d’une finesse et d’une sensibilité qui font de “Love, Simon” un très joli film probablement inspirant pour de nombreux jeunes pris dans ces mêmes luttes intérieures. Sa réussite tient aussi à l’excellente interprétation du héros Nick Robinson.

En salles le 27 juin 2018

A voir