Tami Oldham (Shailene Woodley) et Richard Sharp (Sam Claflin) décident de convoyer un bateau à travers le Pacifique et se retrouvent pris au piège dans un terrible ouragan. Après le passage dévastateur de la tempête, Tami se réveille et découvre leur bateau complètement détruit et Richard gravement blessé. À la dérive, sans espoir d’être secouru, Tami ne pourra compter que sur elle-même pour survivre et sauver celui qu’elle aime.

Cette réalisation un peu niaise ne rend pas véritablement hommage à la résistance héroïque de Tami, et tranche avec l’efficacité de “Everest” que le réalisateur Baltasar Kormakur était venu présenté également à Deauville en 2015 avec Jason Clarke.

Néanmoins, les effets spéciaux sont bons, et le film mérite d’être vu jusqu’à la fin, l’intérêt majeur résidant dans le dernier quart d’heure…

En salles depuis le 4 juillet