Danielle est en ter­mi­nale et entre­tient une rela­tion sexuelle tari­fée avec Max, un homme marié. Elle doit rejoindre à contrecœur ses parents afin de par­tici­per à une Shi­va, rituel juif accom­pli après la mort d’un proche. À son arri­vée, son atti­tude désin­volte, sa maigreur, son célibat et son dés­in­té­rêt pour les études supé­rieures lui valent des remarques déso­bli­geantes de la part de cer­tains membres de la famille et amis. Mais la journée ne va pas aller en s’arrangeant quand Max fait son appa­ri­tion avec sa femme et leur bébé pleur­ni­cheur.

Il s’agit du premier film écrit et réalisé par Emma Seligman, qui a souhaité évoquer la pression que la communauté fait peser sur les jeunes filles juives. Lors de ses études de cinéma à l’université de New-York la jeune femme avait réalisé un court-métrage de fin d’études intitulé Shiva Baby, qu’elle a choisi de développer ici en long métrage.

Le premier quart d’heure est une farandole d’humour, notamment entre Danielle (Rachel Sennott) et sa mère (Polly Draper). Les situations cocasses se succèdent, l’héoïne est harcelée de questions sur son avenir, tous les sujets sont abordés et chacun semnle autorisé à exprimer son avis. La tension monte, à l’instar de son “ras-le-bol”. Le bruit devient omniprésent, notamment avec le bébé de son amant/client. Les visages se déforment, deviennent grossiers, l’air lui manque. Et si le spectateur saisit parfaitement le sentiment d’oppression qui l’assaille, la cacophonie et les images finissent par devenir insupportables.

Le sujet est par ailleurs intéressant et universel, car si la pression semble très forte dans la communauté juive, le dictat social demeure encore trop présent pour les jeunes femmes de nos jours.

Le fait que le film soit à l’origine un court-métrage se ressent peut-être trop, comme s’il avait été étiré en longueur. La réalisatrice n’avait peut-être juste pas encore la maturité et l’expérience de réalisation nécessaires pour le développer dès à présent en long-métrage. Mais ce premier film est plein de promesses.


Shi­va Baby LLC – 1h17