Présenté au Festival du Cinéma Américain de Deauville en compétition, Port Authority est reparti sans prix, mais sortira en salles le 25 septembre. L’occasion de découvrir le voguing , et Leyna Bloom, danseuse et mannequin.

Paul, jeune garçon blanc venu de Pittsburgh à New-York pour s’installer chez sa demi-sœur, va se retrouver à la rue. Recueilli et aidé par Lee, il s’installe dans un foyer pour sans-abri.

Il fait la rencontre de danseurs noirs et queer de Harlem, adeptes du “voguing”. Parmi eux, la superbe Wye, dont Paul va s’éprendre.

Danielle Lessovitz signe ici sa première réalisation, après avoir collaboré sur le scénario de “Mobile Homes” récompensé au Festival de Cabourg en 2017. “Port Authority” est produit par Martin Scorsese. Le titre évoque tant le terminal principal de bus de New-York, symbole des rencontres et mixités, qu’un lieu de rassemblement de la communauté LGBT.

Si ce premier long métrage ne nous transporte pas autant qu’il l’aurait pu, il n’en demeure pas moins une belle première réalisation, très bien interprété par les deux acteurs Fionn Whitehead et Leyna Bloom.