Après 4:44 – Last Day on Earth, Abel Ferrara revient au Festival du Cinéma Américain de Deauville pour présenter cette fois “Pasolini“, film dédié au grand poète et réalisateur italien et dans lequel on retrouve de nouveau Willem Dafoe dans le rôle principal.

Expliquant que sa vie entière “a pour ainsi dire été une recherche pour ce film“, il n’a cependant pas souhaité faire “un documentaire à la Michael Moore“. Tous les témoins de l’existence du Maître sont encore en vie et ont ainsi pu partager leur vécu aux côtés de cet “homme d’une générosité incroyable“, qui vivait avec sa mère et ne séparait pas sa vie privée de sa vie politique. Et être gay en 1977 en Italie était déjà en soi un acte politique.

Ce “diamant aux multiples facettes” comme l’appelle Abel Ferrara, était un activiste politique, fervent opposant au consumérisme, fléau de la société et ce, quelque soit le milieu dont est issu. Car le fils de prolétaire n’est-il pas finalement autant attiré qu’un ” gosse de riche”?… Ce qui importait pour lui était donc l’action; espérer ne suffisait pas.

Sortie le 31 décembre 2014.

Abel Ferrara © Anne-Sophie Rivereau

Abel Ferrara
© Anne-Sophie Rivereau