Ramin (Arash Marandi) cherchait à fuir l’Iran, son pays d’origine, où l’homosexualité est sévèrement réprimée. Le bateau a bord duquel il était embarqué en direction de l’Europe le débarquera finalement à Veracruz, au Mexique, le laissant seul dans un pays dont il ne connaît même pas la langue.
Loin des siens, et en particulier de son petit ami qu’il a laissé derrière lui, il découvre une vie très différente, dans un pays où la plupart des habitants cherchent à partir pour une vie meilleure. Parmi eux, Guillermo (Luis Alberti), qui a lui quitter le Salvador et aspire à une vie meilleure, après avoir été impliqué dans le trafic de drogue. Il y aussi Leti (Edwarda Gurrola) jeune Mexicaine abandonnée par celui qu’elle aimait.

Chacun recherche une vie meilleure, dans cette ville portuaire point de départ et d’arrivée de tant d’êtres.

Née à Téhéran, la réalisatrice Bani Khoshnoudi a dû fuir son pays avec ses parents pendant la révolution. Elle aborde avec beaucoup de délicatesse et peut être même trop de douceur les thèmes de l’exil et de l’immigration. “Luciérnagas” est son premier long métrage de fiction, récompensé du Prix du Meilleur Film au Miami Film Festival et présenté en compétition au Festival du Film de Cabourg – les Journées Romantiques.