Le long métrage de Theodore Melfi est l’adaptation du livre Hidden Figures de Margot Lee Shetterly, retraçant l’histoire de trois scientifiques afro-américianes Katherine Johnson, Dorothy Vaughan et Mary Jackson, employées dans les années 1950-60 par la NASA comme mathématiciennes et calculatrices dans la conquête spatiale.

Si la réalisation est a priori plutôt classique, elle nous emporte, mettant en avant le talent et la pugnacité de trois femmes hors du commun, véritables génies, devant lutter pour faire entendre leurs calculs, dans un environnement d’hommes blancs.

Le film est porté par l’interprétation de Kevin Costner, parfaitement juste dans le rôle du chef du programme spatial, ainsi que d’Octavia Spencer (Oscar de la meilleure actrice pour un second rôle dans “La couleur des sentiments”), Janele Monae et Taraji P. Henson (“L’Etrange Histoire de Benjamin Button” et “Empire”).

Ces trois femmes, personnages réels, ont véritablement jouer des rôles déterminant dans leur époque: Katherine Johnson, génie du calcul, a été la première femme noire à intégrer l’université sur décision la Cour Suprême des Etats-Unis. Elle a intégré le programme de Langley tout en élevant ses trois enfants. Dorothy Vaughan a été nommée à la t^te d’une unité entière de calcul et Mary Jackson est devenue ingénieurs en aérospatiale.

Très beau film, à voir