“Le Secret des Kennedy” (Chappaquiddick) de John Curran était projeté vendredi 31 août 2018, en ouverture du Festival du Cinéma Américain de Deauville.

Le 18 juillet 1969, le sénateur Ted Kennedy et la jeune Mary Jo Kopechne, directrice de campagne du sénateur Robert Kennedy, ont un accident de voiture sur l’île de Chappaquiddick, accident qui coûtera la vie à la jeune femme. Cet événement a changé la scène politique de l’époque, mettant au grand chose l’influence du camp Kennedy.

Un sujet passionnant puisqu’il s’agit certainement de l’une des histoires les moins connues du clan Kennedy. Cette histoire a également séduite Jason Clarke car elle montre selon lui “un personnage fascinant au moment le plus difficile de sa carrière”.  Lui-même originaire du Massachusetts et partisan du clan Kennedy, cette histoire aurait pu s’avérer difficile à interpréter. Et pourtant quand il a découvert ce scénario qui existait depuis longtemps à Hollywood, il a souhaité s’investir dans le projet. Et une fois n’est pas coutume, c’est l’acteur qui a engagé le réalisateur John Curran avec lequel il avait déjà travaillé vingt ans plus tôt. Ce dernier avait été récompensé à Deauville en 2004 pour “We Don’t Live Here Anymore”. 

Malheureusement la réalisation est quelque peu décevante pour le sujet qui aurait mérité de pousser davantage l’aspect psychologique. Le début du film est poussif, et la second partie reste trop en surface du sujet.

Néanmoins ce thriller mérité d’être vu, ne serait-ce que pour découvrir cette partie de l’Histoire.

Jason Clarke, interprète principal, était présent à cette avant-première et recevait de Sandrine Kiberlain, Présidente du Jury, un Deauville Talent Award.