Etait présenté en avant-première au 43ème Festival du Cinéma Américain de Deauville “Le Château de Verre”, dans  le cadre de l’hommage rendu à l’acteur Woody Harrelson.

Inspiré d’une histoire vraie et adapté d’un livre, ce nouveau long métrage du réalisateur Destin Daniel Cretton retrace l’histoire d’un père original et libertaire (interprété par Woody Harrelson), également alcoolique, qui offre à ses enfants des étoiles dans le ciel et leur promet de battit un château de verre. Entre temps, lui et son épouse artiste non conventionnelle (Naomi Watts) élèvent leurs enfants très librement hormis quelques démonstrations d’autorité quasi-cruelle du père de famille. LEs déménagements se succèdent, la faim les fait parfois souffrir quand il dépense les maigres économies de la famille dans l’alcool. Les enfants se serrent les coudes, et quittent un à un la maison de famille, notamment Jeannette (Brie Larson) à travers les yeux desquelles est racontée cette histoire. Devenue journaliste à New York, elle oscille entre deux mondes que tout oppose.

Si le début de l’histoire ressemble énormément à “Captain Fantastic”, couronné du Grand Prix l’année passée à ce même festival, la suite en est toute différente, et l’on se rend bien compte à la fin du film où sont présentées des extraits vidéos des véritables personnages, que la fin à peut être été moins rose qu’il ne semble.

Une belle réalisation touchante et forte portée par l’interprétation d’excellents acteurs.

En salles le 27 septembre