Après Le sourire des femmes Nicolas Barreau nous promène de nouveau dans Paris sur les pas de Rosalie qui vient de faire l’acquisition d’une petite librairie rue du Dragon en plein coeur de Saint Germain des Prés. Elle peint notamment les voeux de ses clients sur des cartes postales. Jusqu’au jour où un auteur de livres pour enfants, Max Marchais lui propose d’illustrer son nouveau livre, Le Tigre Bleu.

Un développement semble-t-il idéal de ses talents, jusqu’à ce qu’un professeur américain vienne clamer la proportion intellectuel du dit album.

Le début d’une enquête bien menée. L’auteur a ici approfondie son écriture pour un résultat plus léché que son précédent roman. Le point commun est le plaisir à tourner les pages et à suivre les péripéties des protagonistes dans un Paris si bien rendu.

344 pages – Livre de poche – 7,30€