Bora, un jeune garçon de 18 ans, quitte sa famille et son village cambodgien pour aller travailler sur le chantier d’un futur paradis destinés à des milliardaires: Diamond Island. Il va retrouver son frère aîné, dont il était sans nouvelles depuis plusieurs années.

Si les films asiatiques peuvent parfois être très lents comme notamment ceux du réalisateur coréen Kim Ki Duk, c’est en général au profit d’un certain esthétisme.

Ici l’histoire est touchante, les comédiens excellents, la photographie et la musique sont un plaisir, mais le film peine à trouver son rythme.

Consacré Grand Prix par le grand jury du Festival de Cabourg, ce film a été soutenu à la réécriture par la Région Normandie, en partenariat avec le CNC et en collaboration avec la Maison de l’Image Basse-Normandie.

Sortie en salles le 28 décembre 2016

Emmanuelle Béart et le réalisateur Davy Chou © Anne-Sophie Rivereau