Mi-roman mi-essai, cette première publication d’Aurélien Bosc s’est vu décernée le Grand Prix du Roman de l’Académie Française.

Percutant et passionnant, on dévore ce récit sur les coïncidences et le destin, à travers le crash de l’avion Constellation le 27 octobre 1949, avec à son bord trente-sept passagers, parmi lesquels Marcel Cerdan qui s’en allait retrouver Edith Piaf, ou encore Ginette Neveu, violoniste prodige.

“A vouloir œuvrer contre soi-même on y réussit parfois.”

211 pages – Le livre de poche – 6,30€