Dans le cadre de l’hommage qui était rendu mercredi 11 septembre à l’actrice Sienna Miller pour sa carrière, était projeté en avant-première “American Woman” réalisé par Jake Scott.

Mr le Maire P. Augier remet à Sienna Miler un Deauville Talent Award

Une jeune adolescente fille-mère disparaît mystérieusement dans une ville rurale de Pennsylvanie. Deb Callahan, sa mère de 31 ans qui travaille comme caissière dans un supermarché, se retrouve alors seule à élever son petit-fils encore bébé.

Ne vous attendez pas à un thriller, auquel pourrait laisser penser l’affiche, car ce n’est absolument pas l’objet de ce film.

L’affiche du film

Il s’agit en revanche d’un très beau portrait de femme dont la vie bascule. Et l’actrice à justement déclarer que pour elle “tous les portraits devraient inspirer les femmes”. Jusque là boute-en-train, les nouvelles responsabilités de Deb vont la pousser à prendre davantage son destin en main. La vie ne lui épargnera pas beaucoup d’épreuves, mais elle pourra toujours compter sur le soutien de sa sœur interprétée par Christina Hendricks (“Mad Men”), et prouver que la “résilience et la force existent”.

Interrogée sur le mouvement #MeToo, Sienna Miller se qualifie de “dinosaure” puisque absente des réseaux sociaux, elle reconnaît néanmoins leurs “bienfaits” car ils “permettent de changer les choses pour les femmes. Elle se déclare “reconnaissante aux femmes qui ont parlé plus fort qu’elle, et contente qu’un mouvement comme Time’s Up qui peut aider à financer les actions devant tribunaux.

“Les traitements subis par les femmes dans le passé ne peuvent plus être tolérés et les studios étaient stupides de ne pas évaluer les femmes au même niveau que les hommes.”

Conférence de presse du 11.09.2019
L’actrice Sienna Miller au Festival de Deauville